Plastique : et si on prenait le temps de vivre sans ? – La Maison du Bambou

Plastique : et si on prenait le temps de vivre sans ?

Impact environnemental, sur la santé humaine et sur notre quotidien… Zoom sur les effets néfastes du plastique et les solutions pour s’en débarrasser.

 

150 millions de tonnes. C’est le nombre de déchets qui flottent sur nos océans. Au-delà de l’impact environnemental, le plastique est également un véritable fléau pour notre santé. Selon un rapport publié en février 2019 par le Centre International des Lois Environnementales, le plastique représente un risque sanitaire pour la santé mondiale. En effet, lors de la fabrication du plastique, des dizaines d’additifs toxiques y sont rajoutés afin de rendre le produit plus souple, plus transparent ou encore plus rigide. De ce fait, à force d’utilisation, ces substances chimiques  contaminent facilement l’environnement et surtout la santé - à travers l’alimentation, les boissons ou encore les accessoires que l’on utilise au quotidien. Résultat : les effets peuvent être importants : baisse des défenses immunitaires, impact sur le système respiratoire, baisse de la fertilité ou encore hausse des risques de cancers. Flippant...

Et ce n’est pas tout. Le plastique a également un impact considérable sur l’environnement. Comme le rapporte le site Futura Planète, c’est près de 8 milliards de tonnes de déchets qui sont produites chaque année et ainsi de nombreuses espèces animales qui meurent. Ce sont souvent les mammifères marins qui sont les premiers touchés. Ils s’étouffent à cause d’un sac en plastique abandonné dans l’océan ou encore d’une paille délaissée. Les oiseaux de mer, sont eux aussi victimes de ce fléau. Ils confondent des poissons avec des déchets plastiques et s’étouffent. Par ailleurs, les fonds marins sont également attaqués. Les produits toxiques dégagés par le plastique détruisent les récifs coralliens. Des conséquences qui font froid dans le dos et qui pourraient empirer si les populations et les multinationales n’agissent pas.

 

Quelles solutions pour notre avenir ? 

Si l’on veut réduire les déchets plastique, il faut tout d’abord changer peu à peu notre consommation et pousser les multinationales à agir. Comment ? En remplaçant les pailles en plastique par des modèles réutilisables ou encore en utilisant des récipients biodégradables et réutilisables au quotidien. Dans ce sens, de nombreuses entreprises ont décidé de renoncer au plastique, comme Nestlé, qui a annoncé en janvier 2019 qu’elle éliminera toute paille en plastique dans ses produits vendus. Malheureusement, on est encore loin du compte et il faut continuer à agir chaque jour. Pour soutenir cet objectif, l’association européenne PlasticEurope a lancé le programme Plastic2030. Le but ? Promouvoir les actions visant à enrayer les productions de plastique et surtout pousser les entreprises à produire uniquement du plastique réutilisable et recyclable, comme l’explique FuturaPlanète.

 

À la maison, on fait comment ?

Il n’est pas toujours facile d’agir à notre échelle. Pour cela, on peut commencer une démarche anti-plastique en optant pour une vie zéro déchet en réduisant sa consommation d’emballages par exemple. À la place, on mise sur le vrac et on achète des récipients et produits réutilisables.

Alors, prêt à vous lancer ?

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés